L’Alliance Française fait partie des sociétés créées par les habitants de Kazanlak après la libération du joug ottoman en 1878. La langue française était alors parlée par les marchands d’huile de rose, qui avaient des bureaux de vente en France, à Paris et à Grasse.

La première Alliance Française a été créée à Kazanlak en 1901. Elle s’est installée dans un bureau de vente d’huile de roses appartenant à l’un des marchands de la ville. L’assemblée constitutive a réuni plus de quarante personnes qui parlaient toutes français. Ils ont nommé président de l’Alliance Française le marchand d’huile de rose Hristo Hristov, le trésorier était Alexandre Penev, quant au secrétaire c’était un professeur de français du lycée pédagogique de Kazanlak, le Français Jacques Fardel. L’Alliance Française de Paris a offert à l’Alliance de Kazanlak des livres et des revues françaises. Des statuts et un règlement ont été élaborés. Après cette assemblée constitutive des réunions ont eu lieu régulièrement. L’Alliance Française de Kazanlak était une Alliance enseignante. Sur le plan social, elle organisait des excursions aux alentours de la ville.

La beauté de la Vallée des Roses a donné l’idée d’élaborer un guide de la région en français dont l’auteur serait le professeur de français du lycée pédagogique Dimitar Karastoyanov. Il s’est engagé à photographier les monuments de la culture et les curiosités aux environs de Kazanlak. L’Alliance française a organisé une exposition des soixante-sept photos qu’il a réalisées. Elles ont été publiées sous forme de cartes postales par le libraire Gueorgui Kovatchev. Le guide qui devait être édité en Suisse n’a pu l’être faute de réunir la somme nécessaire. Pendant un certain temps l’Alliance Française s’est installée dans une très grande salle de l’ancienne poste.

En 1904, l’Alliance française ferme ses portes car le président Hristo Hristov est décédé, le docteur Démissas, autre membre très actif, lui a quitté la ville de Kazanlak, quant à Jacques Fardel, il s’est installé à Sofia.

L’Alliance Française de Kazanlak a rouvert ses portes vingt ans plus tard, en 1924. Trente habitants de Kazanlak, qui étaient de bons francophones, ont pris part à la réunion constitutive. L’Alliance Française s’élargit : des gens qui veulent apprendre la langue deviennent membres de la société. Monsieur Todov Popov en est le nouveau président. En automne 1924 les membres de l’Alliance Française sont déjà cent. On organise régulièrement des représentations théâtrales, des lectures, des concours et bien sûr des cours de français dès le 1er septembre 1924.

A la fin du mois de mars 1926, une réunion de société a eu lieu. A ce moment, les membres sont au nombre de 88. Le docteur Popov est élu président, K. Deleva vice-président, Svetoslav Slavtchev, trésorier, Stoyan Vassilev, le secrétaire, D. Vajev, bibliothécaire. A cette réunion ont pris part M. Jean de Saiguin, secrétaire de la Légation à Sofia et le capitaine Péri. Ils ont salué les membres de la part de SE l’Ambassadeur de la France à Sofia.

<< Retour